Politiques territoriales

Accueils de jeunes

 
 

Objet : L’accueil de jeunes est un accueil sans hébergement qui regroupe de 7 à 40 mineurs, âgés de 14 ans ou plus, en dehors d’une famille, pendant au moins 14 jours par an, consécutifs ou non. Il répond à un besoin social particulier explicité dans le projet éducatif. (Article R.227-1 Code de l’action sociale et des familles)

Objectifs :
Les «accueils de jeunes» sont un élément constitutif de la cohésion sociale sur un territoire. Quatre  principes indissociables constituent le fondement d’un tel accueil :

  • Un accueil libre et ouvert à tous quels que soient, le sexe, la nationalité, l’origine sociale, les convictions philosophiques ou religieuses affirme le droit à la différence et promeut le respect de la diversité et le dialogue interculturel.
  • L’autonomie facteur de développement personnel : se retrouver sur un territoire, échanger entre pairs, organiser ses loisirs et élaborer des projets constituent pour les adolescents un temps fort de sociabilité dans la construction de soi.
  • La participation principe de démarche éducative : l’implication des jeunes à tous les niveaux depuis la mise en place en passant par le suivi et l’évaluation d’un «accueil de jeunes» favorise leur participation dans la durée. Elle est une des conditions au développement d’une l’offre éducative de loisirs de qualité.
  • La réflexion conduite localement par les partenaires éducatifs contribue à faire évoluer leur représentation de l’adolescence et à changer le regard des autres sur les jeunes.  Les jeunes eux-mêmes, porteurs de projets, participent au développement local social, culturel et économique et par là-même vont être reconnus par l’exercice de compétences les valorisant et valorisant le groupe.

Description :
Cet accueil doit être conçu avec les jeunes comme une plate-forme ayant pour objectif la réponse à leurs besoins. Sous ce terme sont regroupés de nombreux types d’organisation avec des fonctionnements différents et des propositions multiples mêlant souvent activités individuelles et activités collectives, temps d’échanges informels aux horaires souples et ateliers spécifiques permanents ou non, activités en totale autonomie et accompagnement des jeunes dans la réalisation de projets, etc.
Dans tous les cas sa vocation éducative est affirmée.

Porteur : structures organisatrices d’accueils pour les enfants âgés de 14 ans à 18 ans : collectivités territoriales, associations …

Public : les jeunes de 14 ans à 18 ans

Partenariat : Une convention doit être établie entre l’organisateur et l’Etat (DDCS). Aucun modèle type de convention n’existe. Le projet éducatif et le projet pédagogique y étant annexés, il n’est pas nécessaire que cette convention reprenne toutes les caractéristiques de l’accueil.

Financement :
Il est important de dissocier le projet développé des financements éventuels afin que l’organisateur ne soit pas amené à demander à son équipe d’encadrement de modifier le projet pédagogique dans le seul but d’obtenir des aides financières.

Un organisateur peut bénéficier à la fois de la prestation de service ordinaire (PSO) et des aides attribuées dans le cadre d’un contrat enfance-jeunesse (CEJ).

Contacts : Céline Prévost – Email : celine.prevost@meurthe-et-moselle.gouv.fr