Les chenilles processionnaires classées comme espèces nuisibles à la santé humaine

 
 
Le Grand Est est la région la plus impactée de France par les chenilles processionnaires du chêne, même si celle du pin est également présente dans la partie sud-ouest.

Ces espèces maintenant classées comme nuisibles à la santé humaine depuis avril dernier représentent un enjeu sanitaire majeur dans notre région en raison de la période urticante (avril/juillet) et des limites des moyens de lutte.

Le préfet de Meurthe-et-Moselle a pris un arrêté portant obligation de lutte contre les proliférations de chenilles processionnaires du pin et de chenilles processionnaires du chêne dans le département.

Arrêté préfectoral du 11 juillet 2022 :

> Arrêté préfectoral 2022 Chenilles - Meurthe-et-Moselle - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de l'ARS Grand-Est .