Actualités

Journée "Tous résilients face aux risques" : lancement d'un appel à projets

 
 
Journée "Tous résilients face aux risques" : lancement d'un appel à projets

Le Gouvernement lance un appel à projets pour informer et faire connaître les bons réflexes face aux risques naturels et technologiques dans le cadre de la journée « Tous résilients face aux risques » qui se tiendra le 13 octobre prochain.

A la suite de la dynamique engagée en 2021 par le plan d’actions « Tous résilients face aux risques », le Gouvernement met en place une journée nationale de sensibilisation face aux risques naturels et technologiques. Elle se tiendra tous les 13 octobre, en cohérence avec la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes de l’ONU.

1. Les objectifs de la journée "Tous résilients face aux risques"

Objectif n°1. Développer la culture sur les risques naturels et technologiques, notamment :

  • Connaître et comprendre les phénomènes pour savoir faire face, informer sur les risques de catastrophe et la politique de prévention des risques portée par la puissance publique (État, collectivités territoriales, opérateurs chargés d’une mission de service public) ;
  • Connaître et comprendre les catastrophes passées, témoigner, partager l’expérience vécue lors de catastrophes et en tirer les enseignements utiles ;
  • Faire prendre conscience des risques locaux auxquels sont exposées les personnes.

Objectif n°2. Se préparer à la survenance d’une catastrophe, notamment :

  • Faire connaître les autorités chargées de la surveillance et de l’alerte ;
  • Faire connaître les bons gestes et les bons comportements pour se préparer et éviter les risques ou leur aggravation, pour sauver des vies ;
  • Faire connaître et comprendre la signification des moyens et du signal d’alerte ;
  • Organiser des exercices impliquant les citoyens.

Objectif n°3. Développer la résilience collective aux catastrophes, notamment :

  • Faire savoir comment est organisé le retour à la normale après un évènement majeur ;
  • Faire savoir quelles sont les aides apportées par la puissance publique, par les assureurs, les associations ;
  • Faire de la reconstruction une opportunité pour réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience.
2. Conditions d’éligibilités et critères d’évaluation

Pour que le dossier du candidat soit évalué, le projet proposé doit en amont remplir les deux conditions d’éligibilité ci-après.

Condition d’éligibilité n°1 : Le candidat est doté de la personnalité juridique et peut notamment être une collectivité territoriale, une association, une entreprise publique ou privée, un établissement public local d’enseignement, une Junior entreprise ou une structure permettant de mobiliser les étudiants et les élèves des filières techniques, un laboratoire de recherche.

Condition d’éligibilité n°2 : Le projet s’inscrit dans au moins l’un des trois objectifs de la Journée.

Les projets éligibles sont ensuite déclarés lauréats par l’État selon les deux critères ci-après.

Critère d’évaluation n°1 : Qualité globale du projet, dont qualité de l’information et des connaissances mises à disposition.

Critère d’évaluation n°2 : Qualité de l’impact du projet sur les publics ciblés, caractère opérationnel du projet (le projet permet par exemple de participer à un exercice ou propose une expérience immersive).

3. Dépôt de candidature

Les candidats pourront déposer leur dossier via la plate-forme Démarches simplifiées , jusqu’au lundi 12 septembre 2022 à 12h00 (heure de Paris).

Réponse aux candidats et information des projets labellisés :

L’État s’engage à répondre à chaque candidat dans un délai d’au plus 3 semaines à compter de la réception d’un dossier de candidature complet.

La réponse de l’État précisera, le cas échéant, la suite donnée à la sollicitation d’une subvention par le candidat et indiquera comment accéder aux outils de communication mis à disposition ainsi que les conditions d’utilisation.

4. Informations complémentaires

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires en cliquant ici.