Que faire en cas d’attaque sur un troupeau ?

Que faire en cas d’attaque sur un troupeau ?

 
 
Que faire en cas d’attaque sur un troupeau ?

 

En cas d’attaque présumée, le propriétaire ou son mandataire doit prévenir (dès la découverte de l’attaque et dans un délai maximum de 72H après l’attaque) prioritairement l’ONCFSOffice national de la chasse et de la faune sauvage (06 25 03 23 94 – 06 20 78 61 59) ou à défaut la DDTDirection départementale des territoires (03 83 91 40 34 – 03 83 91 41 25).

Vous devez fournir les renseignements suivants :

    • Nom/Prénom, n° tel, adresse, courriel, lieu d'attaque ;
    • Si vous bénéficiez d'une subvention à la protection du troupeau ;
    • Si vos parcs sont protégés par des clôtures électriques.

Les consignes à respecter sont :

L'ONCFS réalisera sur place un constat dans un délai de 48h maximum.

Ce constat sera expertisé par les services de l'Etat pour conclure sur le type de prédateur. Si la responsabilité du loup est non écarté, les animaux prédatés pourront faire l'objet d'une indemnisation sur barème selon certaines conditions.

> Carte_des_attaques_loup_non_ecarte_2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,63 Mb