Sécurité publique

 

La sécurité publique :

 une des missions prioritaires des préfets

 
 « La sécurité est un droit fondamental et l'une des conditions de l'exercice des libertés individuelles et collectives. L'Etat a le devoir d'assurer la sécurité en veillant, sur l'ensemble du territoire de la République, à la défense des Institutions et des intérêts nationaux, au respect des lois, au maintien de la paix et de l'ordre public, à la protection des personnes et des biens »
 
 Loi n°2011-267 du 14 mars 2011 pour la sécurité intérieure.
 
 Le Préfet est chargé d'assurer la sécurité des personnes et des biens dans son département. Dans cette optique, il coordonne l'action des forces de police et de la gendarmerie pour assurer le maintien de l'ordre public et lutter contre les diverses formes de criminalité et de délinquance.
 
 Vos attentes en matière de sécurité sont fortes. Pour y répondre au mieux, la Préfecture de Meurthe-et-Moselle dispose d'un Bureau Prévention Sécurité  dont le rôle est d'identifier et de suivre les problèmes de sécurité et de délinquance.
 
 Cette identification des difficultés se fait par différents canaux et notamment les études des statistiques, les courriers des particuliers ou des élus qui traduisent le sentiment d'insécurité dans certains quartiers ainsi que les messages des services de police ou de gendarmerie.

Des réunions sont aussi régulièrement organisées (réunion de sécurité, conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance)
 
 Dans ce cadre, l'action du bureau de la sécurité consiste à :

  • favoriser la définition de priorités départementales en matière de sécurité ;
  • mettre en lien différents services ou organismes pour favoriser une meilleure collaboration sur des difficultés concrètes ;
  • favoriser la sécurisation passive de certains sites exposés à des actes de délinquance (agences postales ou bancaires, lieux publics, lieux de culte, etc.).
  • aider les structures locales à identifier et à apporter des réponses à des problèmes de délinquance ;
  • mettre à la disposition des maires les informations leur permettant de mieux exercer leurs pouvoirs de police administrative (informations statistiques, etc.) ;
  • mener une réflexion avec les communes dotées d'une police municipale sur la complémentarité des actions avec la police ou la gendarmerie, notamment dans le cadre des conventions de coordination ;
  • informer et former les élus ou responsables locaux sur les questions de sécurité et de délinquance ;
  • favoriser le traitement rapide de certains dossiers traités en préfecture ou en administration centrale (vidéo-protection, crédits alloués pour des travaux de sécurisation, etc.) ;
     

Documents à télécharger :

> Seconde loi d'orientation performance sécurité intérieure - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,52 Mb

Liens à visiter :

 Loi n°2011-267 du 14 mars 2011 pour la sécurité intérieure

Ministère de l'Intérieur

 

A lire dans cette rubrique