Visite médicale suite à une suspension du permis de conduire

Visite médicale suite à une suspension du permis de conduire

 
 
Visite médicale suite à une suspension du permis de conduire

Visite médicale suite à suspension administrative du permis de conduire

La préfecture de Meurthe-et-Moselle suspend le permis de conduire en cas d'alcoolémie, d'usage de stupéfiants ou d'excès de grande vitesse.

Lors de l'envoi de l'arrêté de suspension du permis de conduire, une notice explicative vous est systématiquement adressée, afin de vous indiquer les démarches à réaliser pour récupérer vos droits à conduire.

Dans les 2 cas : voici la procédure à suivre

1° cas - Notice en cas de suspension pour alcool et ou stupéfiants :
Dans ce cas vous devez prendre rendez-vous en ligne

> NOTICE ALCOOL-STUPEFIANTS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

2°cas - Notice en cas de suspension pour excès de vitesse :

> NOTICE AUTRES INFRACTIONS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Liste des médecins agréés

Attention: suite à votre suspension, vous ne récupérerez pas votre ancien titre. Vous devrez effectuer la demande de production d'un nouveau permis à la fin de votre suspension sur le site internet : http://www.ants.gouv.fr  

En cas de rétention pour excès de vitesse ou pour alcool et/ ou stupéfiants, un arrêté de suspension, pris dans les 72 heures par la préfecture, vous est adressé par courrier en recommandé avec accusé de réception dans les jours suivants.

En cas de résultats positifs, une suspension de permis sera prise par la préfecture et débutera au moment de la restitution de votre permis de conduire lors de votre interpellation.Si vous ne l'avez pas remis à ce moment là, vous devrez le restituer sans délai par voie postale (en recommandé de préférence) à l'adresse suivante :

Préfecture de Meurthe-et-Moselle
Bureau du Cabinet – Direction des Sécurités-BSR
1 rue Préfet Claude Erignac
54038 NANCY CEDEX

Si vous estimez devoir contester l'arrêté de suspension, il vous appartient d'introduire un recours contentieux devant le Tribunal Administratif du lieu de votre résidence ou auprès de l'autorité ayant pris cette décision, dans un délai de deux mois à compter de la date de la première notification de cette décision.

Durant la période du recours, la suspension continue à s'appliquer. En conséquence, vous devez restituer votre titre de conduite sans délai sous peine de sanctions.