Actualités

Présentation du bilan 2017 et des priorités 2018 en matière de prévention de la délinquance

 
 
Présentation du bilan 2017 et des priorités 2018 en matière de prévention de la délinquance

Eric FREYSSELINARD, préfet de Meurthe-et-Moselle, a présenté vendredi 2 février 2018, le bilan 2017 et les priorités 2018 en matière de prévention de la délinquance

Accompagné de François PERAIN, procureur de la République près le tribunal de grande instance de Nancy, Nicolas JOLIBOIS, directeur départemental de la sécurité publique, Gwendal DURAND, colonel commandant le groupement de gendarmerie, Eric CORDEROT, directeur de la section de recherches de la police judiciaire, et du lieutenant colonel Franck CHAIX, commandant de la section de recherches de la gendarmerie, M. le préfet a annoncé :
 - une sixième année consécutive de baisse pour les atteintes aux biens par rapport à  2016, (-2,2% soit 415 faits en moins) avec notamment un recul de -4,57% de cambriolages avec 140 faits en moins dans le département ;
 - une progression des atteintes volontaires à l'intégrité des personnes de 5,8% en comparaison à l'année précédente ;
 - une diminution de -8,5% de la délinquance financière (-357 faits) alors qu'elle augmentait en moyenne de 5% depuis 2011.
 
 Concernant le Plateau-de-Haye, M. le préfet a rappelé que l'action des services de police a permis d'aboutir en 3 ans, de 2015 à 2017 comprise, à :
 - une baisse sensible du pourcentage de cambriolages (-56%) ;
 - une chute considérable du pourcentage de vols avec violences (-86%) ;
 - et à un taux d'interpellations liées au trafic de stupéfiants progressant de +430%.
 
 De plus, dans le cadre d'une enquête relative à un vaste trafic de stupéfiants se déroulant au Plateau de Haye, les 27, 29 juin et les 5 et 10 juillet 2017, 18 individus ont été interpellés et placés en garde à vue. 12 trafiquants de stupéfiants ont été mis en examen dont 7 ont été placés en détention provisoire et 5 ont fait l’objet d’un contrôle judiciaire. 85 clients ont été interrogés. Depuis cette opération, 60 opérations "coups de poing" et 37 opérations de PJ, soit près de 100 opérations ont conduits à l'interpellation de 51 personnes trouvées en possession de quantité substantielles de stupéfiants sur le secteur.

> Fiche presse bilan 2017 v2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,69 Mb

 
 

A lire également :