Actualités

L’État se mobilise pour répondre aux demandes d'emploi non pourvues

 
L’État se mobilise pour répondre aux demandes d'emploi non pourvues

L’État se mobilise pour répondre aux demandes d'emploi non pourvues

Lors de sa présentation des chiffres du chômage, fin septembre, la ministre du travail a estimé les emplois non pourvus à 300 000, en particulier dans l'aide aux personnes, l'hôtellerie-restauration et les postes industriels (soudeurs, chaudronniers). Elle a annoncé vouloir former prioritairement les chômeurs à ces métiers et fixer des objectifs pour la formation et l'apprentissage avec les branches professionnelles.
 
 En Meurthe-et-Moselle, entre juillet 2014 et juin 2015, 3,1% des offres sorties, soit 685 offres, ont été annulées pour motif « manque de candidat ». En Lorraine, sur la même période, 2,5% des offres sorties ont été annulées pour motif « manque de candidat ».
 

Face à ce constat, Philippe MAHÉ, préfet de Meurthe-et-Moselle, a réuni les directeurs de Pôle Emploi et de l'UT-DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi et les représentants de la chambre du commerce et de l'industrie, de la chambre des métiers et de l’artisanat, de l'union des métiers et des industries de l’hôtellerie et de la confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment pour échanger avec eux sur la problématique des demandes d'emploi non pourvues.
 
 Par ailleurs, le préfet ira dans les prochains jours à la rencontre des chefs d'entreprise de Meurthe-et-Moselle confrontés aux difficultés de recrutement pour faire le point avec eux. A ce titre, il a d'ores et déjà rencontré ce matin le dirigeant d'une entreprise pour échanger avec lui et ses équipes sur la mise en œuvre des politiques publiques en faveur de l'emploi.
 

 
 

A lire également :