Actualités

L'Etat s'engage aux côtés des collectivités pour l'amélioration de l'habitat

 
L'Etat s'engage aux côtés des collectivités pour l'amélioration de l'habitat

Philippe MAHÉ, préfet de Meurthe-et-Moselle et Kristell JUVEN, présidente de la communauté de communes du Toulois ont signé ce jour la convention d'Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) de la Communauté de Communes du Toulois.

Cette convention OPAH de la Communautés de communes du Toulois a pour objectifs d'améliorer deslogements occupés par leurs propriétaires relevant de l’habitat indigne ou très dégradé et réhabiliter des logements locatifs conventionnésà loyer social ouintermédiaire.

En s’engageant dans un tel programme, les collectivités s’inscrivent pleinement dans le cadre soutenu par l’Anah (agence nationale de l'habitat) et les objectifs affichés correspondent aux missions portées par l’Agence aujourd’hui à savoir :

1. La lutte contre l’habitat indigne. Il n’est pas acceptable que le simple fait de rentrer chez soi signifie pour des ménages mettre en danger sa santé et sa sécurité. C’est une question de dignité humaine et de justice sociale.

2. L’adaptation des logements à la perte d’autonomie. Cet enjeu de société est actuellement au cœur du projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement qui prévoit plus de 650 millions d’euros par an qui seront alloués aux mesures présentes dans le projet de loi conformément aux engagements du Président de la République. Les défis posés par le vieillissement de la population sont immenses. Permettre à une personne de rester chez elle, autonome, pendant quelques mois, quelques années supplémentaires est une victoire sur la dépendance. C’est une priorité forte.

3. La production d’un parc de logements à loyers et charges maîtrisés ; Le développement d’une offre locative de qualité constitue un enjeu important. Le parc privé agit en complémentarité du parc public ou peut apporter une réponse ponctuelle sur des secteurs, notamment ruraux, où l’offre locative est faible, voire inexistante.

4. La lutte contre la précarité énergétique. Le programme Habiter Mieux s’est fixé un objectif très ambitieux : repérer, convaincre et aider les ménages très modestes qui n’ont pas les moyens de se chauffer correctement. Le lancement du plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) en septembre 2013 a d’ailleurs marqué le renforcement de ce programme. La lutte contre la précarité énergétique dans le bâtiment constitue enfin l’un des objectifs de la récente loi sur la transition énergétique pour une croissance verte.

Le Communauté de Communes du Toulois s’est déjà engagée dans le programme Habiter Mieux à travers la signature d’un protocole territorial en 2014.

 
 

A lire également :