Actualités

Deux cas de peste porcine africaine confirmés en Belgique sur des sangliers

 
 
Deux cas de peste porcine africaine confirmés en Belgique sur des sangliers

A.Savin, http://WikiPhoto.Space

Les autorités sanitaires belges ont confirmé jeudi 13 septembre 2018 l’infection par le virus de la peste porcine africaine (PPA) de deux sangliers sauvages dans la commune d’Etalle, située à une dizaine de kilomètres de la France.

La peste porcine africaine est une maladie strictement animale qui ne touche que les suidés (porcs et sangliers) chez lesquels elle entraîne de fortes mortalités. Elle ne présente aucun danger pour l’homme mais elle constitue une menace majeure pour les élevages de porcs français. Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre cette affection.

La confirmation jeudi 13 septembre 2018 de la présence du virus en Belgique constitue une progression inédite de la maladie qui exige une réponse à la hauteur des enjeux économiques
considérables pour les filières agroalimentaires françaises Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a demandé immédiatement aux préfets des Ardennes, de la Meuse, de la Moselle et de la Meurthe et Moselle, de mettre en place des mesures de surveillance spécifiques afin de prévenir l’introduction du virus sur notre territoire, la France étant indemne de cette maladie

En Meurthe-et-Moselle, des mesures vont être prises concernant la faune sauvage et les élevages porcins, par arrêté préfectoral. Il s’agira pour les éleveurs d’appliquer des mesures de biosécurité dans les élevages et lors des transports d’animaux. Les mesures de surveillance en élevage vont être renforcées, en particulier dans les élevages en plein air et dans une zone de surveillance proche de la frontière pour 50 communes du département.

Dès à présent, les agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations contactent individuellement les éleveurs de porcs concernés.

Un comité local interdépartemental regroupant les services de l’État et les acteurs concernés se réunira dès lundi pour ajuster les mesures de lutte.
Cette alerte sanitaire nécessite aussi une mobilisation collective, notamment des éleveurs et des chasseurs pour éviter l’introduction ou la propagation de la maladie sur notre territoire.

> Arrêté préfectoral portant suspension des pratiques de chasse au grand gibier sur une partie du territoire du département de Meurthe-et-Moselle - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

> Arrêté préfectoral fixant les mesures de prévention et de surveillance vis-à-vis de la peste porcine africaine dans les élevages de suidés - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,24 Mb

Retrouvez les informations transmises par le ministère de l'agriculture: http://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-ppa-agir-pour-prevenir

 
 

A lire également :