Actualités

Comité départemental de veille sociale - plan hivernal 2019-2020

 
 
Comité départemental de veille sociale - plan hivernal 2019-2020

Point sur la mise en œuvre du plan hivernal 2019-2020 de mise à l'abri et d'hébergement en Meurthe-et-Moselle

Dans le cadre du plan hiver, Eric Freysselinard, Préfet de Meurthe et Moselle, a réuni vendredi 8 novembre 2019 le comité départemental de veille sociale composé des services de l‘État, des collectivités et des opérateurs spécialisés.

L’hébergement des plus démunis est un enjeu primordial pour la solidarité nationale. Tout au long de l’année, des dispositifs sont mis en place afin d’héberger, d’accueillir et accompagner des personnes sans abri ou mal logées. Ces missions sont assurées par les services de la veille sociale, notamment le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation), les Services d’Accueil et d’Orientation (SAO), le 115, les accueils de jours les maraudes et l’ensemble des opérateurs du réseau accueil-hébergement-insertion.

La mise en œuvre du plan hiver qui s’étend du 1ernovembre au 31 mars permet de prévenir et gérer les impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid.

La préparation et la gestion de cette période obligent les pouvoirs publics et les partenaires de terrain à une vigilance accrue et à s’assurer que des solutions de logement, d’hébergement ou de mise à l’abri sont apportées aux personnes les plus vulnérables, notamment les publics jeunes (de moins de 25 ans), les femmes avec ou sans enfants, les personnes marginalisées, âgées, handicapées ou nécessitant des soins.

Mise en œuvre des moyens en Meurthe et Moselle à titre pérenne tout au long de l’année

Il est important de garder à l’esprit que les missions d’accueil, de mise à l’abri, d’hébergement et d’accompagnement en faveur des populations démunies s’effectuent au quotidien grâce à :

- L’existence de près de 2300 places d’hébergement pérennes (hébergement d’urgence en diffus/hôtel, appartements ; places de centres d’hébergement d’urgence, de stabilisation et de réinsertion sociale, places en logements d’urgence et temporaires) ;

- Un partenariat étroit entre l’ensemble des opérateurs et les bailleurs sociaux pour accéder ou maintenir en logement les plus démunis ;

- Des outils opérationnels toute l’année  :

  • Le 115, numéro vert, opérationnel 365 jours de l’année 7 jours/7– 24h/24 et

    l’ équipe du Samu social gérés par l’association Ars ;

  • 3 accueils de jour, l’un géré par l’association Ars au 32 rue Sainte Anne sise Nancy, les deux autres gérés par l’association Alisés sur les communes de Briey au 12 rue sous le moulin et de Longwy au 120 rue Poincaré ;
  • 6 services d’accueil et d’orientation : les SAO de Longwy/ Mont-Saint-Martin et Briey gérés par Alisés, le SAO de Toul géré par Arélia et les SAO de Pompey, Nancy et Lunéville gérés par l’Ars ;
  • Le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation) coordonne les orientations au plan départemental notamment s’agissant des orientations vers les CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale ;

Un renfort de moyens pour un dispositif adapté

Le protocole 15/115, signé le 14 novembre 2018, cadre de travail innovant entre le service de veille sociale d’urgence (115) porté par l’association Ars en lien avec le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation et le service des urgences du CHRU de Nancy (15), entre dans sa deuxième année d’exercice. Il a déjà permis une meilleure anticipation concernant la gestion des situations des demandeurs avant et pendant les périodes de tension subies au 15 et au 115.

Le renfort hivernal coordonné par le préfet de Meurthe-et-Moselle s’appuie sur la mobilisation maximale de l’ensemble des acteurs concernés pour trouver au quotidien une solution de mise à l’abri afin que personne ne demeure dans la rue :

- Le renfort de 176 places supplémentaires par rapport au dispositif d’hébergement existant ;

- Le samu social renforce ses moyens par une activité quotidienne de maraude mais également par une intervention à la demande du 115 mais aussi du 15, après signalement des situations de détresse de personne ou ménage isolés. Est également expérimentée une maraude dans le nord du département sur le secteur de Longwy ;

- Les accueils de jour étendent leurs horaires d’ouverture aux week-ends jusqu’au 31 mars 2019.

Sur l’ensemble du territoire, l’aide alimentaire se voit renforcée par des actions spécifiques et partenariats :

  • Les petits-déjeuners proposés par l’Armée du Salut ;
  • En semaine, un partenariat entre l’ARSAgence Régionale de Santé et les associations caritatives proposent une restauration sociale dans les locaux rue du pont Cézard à Nancy;
  • La distribution de repas froids le vendredi et le samedi ;
  • Le dimanche, la restauration est dispensée par la soupe aux sans-abris dans la cour Léopold à Nancy.

Le bilan hivernal de l’année passée confirme la nécessité de renouveler ces renforcements et démontre l’importance de l’investissement et collaboration des divers acteurs à répondre au besoin des personnes en difficultés.

Le 115 demeure le numéro d’appel d’urgence gratuit pour toute personne à la rue en recherche d’un hébergement.

 
 

A lire également :