Actualités

Classement de la forêt de Haye en forêt de protection

 
 
Classement de la forêt de Haye en forêt de protection

Classement de la forêt de Haye en forêt de protection

La forêt de Haye, forte de ses 12.000 ha, constitue un territoire exceptionnel, à la fois espace de forte production sylvicole, de fonctions sociales intenses, et d’une richesse environnementale et
patrimoniale remarquable. Son emplacement à la périphérie immédiate de l’aire urbaine nancéienne contribue à son attractivité et bénéficie à l’agglomération. Néanmoins, cette proximité rend également
le massif vulnérable aux pressions, notamment d’urbanisme.
L’État a mené de 2007 à 2009 une première concertation auprès des collectivités et associations de protection de la nature et d'usagers, ce qui a conduit à un consensus sur l'intérêt d'engager une procédure de classement en forêt de protection. La concertation s’est poursuivie avec l’ensemble des acteurs du territoire par le travail de définition du périmètre à classer. L’enquête publique, tenue en septembre 2013, concluait le processus avec un avis favorable de la commission d’enquête. Pour autant, à cette date, le régime des forêts de protection empêchait les fouilles et sondages
archéologiques. Or, le massif de Haye a été régulièrement occupé et exploité par l’homme, et ce depuis le Ve siècle environ ; il dispose ainsi d’un intérêt archéologique remarquable, qui devait être pris
en considération. La modification du Code forestier en avril 2018, en ouvrant la possibilité d’effectuer des fouilles et sondages archéologiques en forêt de protection, a permis de lever le dernier obstacle au classement de la Forêt de Haye.
Le décret n°2018-930 du 29 octobre 2018 est paru au journal officiel du 30 octobre 2018. 10.414 ha environ de la forêt de Haye sont dorénavant classés en forêt de protection, ce qui garantit la pérennité des différents atouts du massif.